Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mot du président

 En 2005, 60 ans après l’inauguration du lycée en baraques sur la place de l’Harteloire, entourée des ruines de la ville anéantie, Claude Spagnol, Jean-René Berthemet, encouragés par le souhait d’Edouard Landrain, député de Loire-Atlantique, lancent l’initiative de la création d’une association des anciens élèves de cet établissement hors normes.

Un article dans le Télégramme, l’exploitation d’une première liste établie en faisant appel aux souvenirs de quelques-uns uns, permirent de réunir en assemblée générale constitutive, le 30 septembre 2005, une soixantaine de membres.

 Depuis, l’organisation de deux sorties, l’une en avril 2006 à Kerhuon, l’autre en août au Faou, à laquelle ont pu se joindre des anciens ayant quitté la région, mais qui lui restent fidèle pour la période estivale, ont permis d’élargir le recrutement et de tracer un programme d’actions dans lesquelles l’association pourrait s’impliquer, conformément à ses statuts.

Mais l’association dont le but est la convivialité retrouvée, ne sera active et vivante que si ses différents membres sont prêts, notamment à partir de ce site informatique, à apporter leur contribution à cet intérêt de se retrouver et d’échanger  les souvenirs communs malgré le temps qui nous a séparé.

 

 

 

 

 

 

                                 Albert LAOT

Recherche

Conseil d'admin

Président: Albert Laot
Vice-président: Claude Spagnol
Secrétaire: Yvette Prigent
Trésorier: René-Louis Guiavarch
Trésorier adjoint:: Jean-René Poulmarc'h
Courrier: Annick Blaise
Membres:
Jean-Noël Berthemet
Daniel Gravot

René L'hostis
Bernard Oliveau
Michelle Péron-Pochet
Jeanne Romeur

Archives

27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 20:47

     Le vice-amiral Émile Chaline était en Prépa Navale au Lycée de Brest en 1940. Il évoque, ici, le souvenir de ses camarades, qui, comme lui, refusant la défaite, rejoignirent la France Libre et le général De Gaulle.

 

   “ De la flotte Primauguet, dont j'étais, huit élèves se retrou­vèrent en Angleterre et rallièrent la France libre : Henri Chapalain, Gonzague de Poulpiquet, Henri de Rotalier, Maurice Giret, André Labbé, René Le Borgne, André Quélen, Robert Sirnottel. Des cinquante flottards que nous étions, en principe destinés à embrasser une carrière militaire, quatorze seulement se retrouveront après la guerre sous l'uniforme. De la flotte Bretagne seuls trois élèves Georges Lesourd, Jacques Piquet et Paul Harneury répondront à l'appel du Général.

Mais le lycée de Brest sera une relative pépinière de volon­taires pour la France libre : Pierre Collobert, Job Riou, Jean Loaec, Michel Abalan, Roger Podeur, qui sont en cours préparatoire à Saint-Cyr, Pierre Soubigou, André Morvan, René Provost, Jean Appriou, Bizien, Robert Colcanap, Georges Laouénan, André Coz, Jean Baudet, Robert Penhoat, Paul Normand, Edouard Talarmin, Dominique Missoffe, Bernard Scheidhauer, Fernand Perez tous bacheliers ou futurs bacheliers rejoindront l'Angleterre sur des gabarres, des bateaux de pêche à partir des petits ports de la côte nord du Finistère, notamment Le Conquet, l'Aber lldut, Portsall. Que ceux que j'ai oubliés me pardonnent. ”

Le vice-amiral Chaline, ancien préfet maritime de Cherbourg, est le président de l'association des anciens des FNFL (forces navales de la France Libre)

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents

Toutes Les Photos