Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mot du président

 En 2005, 60 ans après l’inauguration du lycée en baraques sur la place de l’Harteloire, entourée des ruines de la ville anéantie, Claude Spagnol, Jean-René Berthemet, encouragés par le souhait d’Edouard Landrain, député de Loire-Atlantique, lancent l’initiative de la création d’une association des anciens élèves de cet établissement hors normes.

Un article dans le Télégramme, l’exploitation d’une première liste établie en faisant appel aux souvenirs de quelques-uns uns, permirent de réunir en assemblée générale constitutive, le 30 septembre 2005, une soixantaine de membres.

 Depuis, l’organisation de deux sorties, l’une en avril 2006 à Kerhuon, l’autre en août au Faou, à laquelle ont pu se joindre des anciens ayant quitté la région, mais qui lui restent fidèle pour la période estivale, ont permis d’élargir le recrutement et de tracer un programme d’actions dans lesquelles l’association pourrait s’impliquer, conformément à ses statuts.

Mais l’association dont le but est la convivialité retrouvée, ne sera active et vivante que si ses différents membres sont prêts, notamment à partir de ce site informatique, à apporter leur contribution à cet intérêt de se retrouver et d’échanger  les souvenirs communs malgré le temps qui nous a séparé.

 

 

 

 

 

 

                                 Albert LAOT

Recherche

Conseil d'admin

Président: Albert Laot
Vice-président: Claude Spagnol
Secrétaire: Yvette Prigent
Trésorier: René-Louis Guiavarch
Trésorier adjoint:: Jean-René Poulmarc'h
Courrier: Annick Blaise
Membres:
Jean-Noël Berthemet
Daniel Gravot

René L'hostis
Bernard Oliveau
Michelle Péron-Pochet
Jeanne Romeur

Archives

17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 21:33

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BREST 2008

 

Lors de l'assemblée générale de 2007, sur proposition de Claire Gravot, nous avions envisagé de participer en tant que bénévoles aux fêtes maritimes de Brest 08. Au fil des mois le projet s'est peu à peu concrétisé. Trop confiants et un peu imprudemment nous nous sommes engagés dans un premier temps à assurer les six jours de la manifestation. Malheureusement les volontaires ne se bousculèrent pas au portillon (de l'arsenal!) et nous dûmes rabattre et notre caquet et nos prétentions et nous contenter de trois journées. Même là encore le quorum n'était pas atteint et il nous fallut embaucher de la main d'œuvre clandestine, c'est-à-dire ne faisant pas partie de l'association. Claire Gravot et Annick Blaise puisèrent dans leur famille, Yvette Prigent dans ses amies. Ce petit personnel intérimaire, exclusivement féminin, nous a sauvé la mise et jusqu'à ce jour, par chance, monsieur Hortefeux n'en a rien su..

 Pendant ces trois jours, les 14, 15, et 16 juillet, nous avons tenu le chalet d'information de la porte Tourville dans l'arsenal, et je dois le dire, dans la joie et la bonne humeur, comme en attestent les clichés. À ce propos, vous ne verrez pas sur les photos notre ami Daniel Coat, pourtant bénévole lui aussi ; le photographe c'est lui!!

 D'autres sociétaires ont également participé, en plus du chalet, à  d'autres temps forts de ces fêtes ; Janick Romeur a chanté avec sa chorale, Yvette Prigent a dansé en breton (euh ! pardon, en bretonne, voir photo) et notre bon docteur Turier a lu, en tenue d'époque, ses textes sur Brest et la Terreur Oubliée.

Pour ceux qui souhaiteraient participer à Brest 2012, je leur demande de retenir dès maintenant la première des questions, grande vedette du hit-parade, souvent chuchotée dans nos oreilles d'une voix un peu embarrassée : " Où sont les toilettes ?" 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents

Toutes Les Photos